En route …

 

a)     pour faire avancer notre dossier en mairie, conseil départemental ou communauté d’agglo ou encore Métropole.

Nous décidons rencontrer les institutionnel-le-s suivant-e-s :

·       La CAAF qui a un local désaffecté à La Trinité.  (Marc )

·       La mairie de Contes ( Pascale et ses relais )

·       La mairie de Grasse ou la CAPG (Isabelle et…)

·       La mairie de Cannes ( Bernadette et… )

·       La mairie de Vallauris ( Jérôme et…)

·       La mairie d’Antibes ( Bernadette, Marc et…)

·       La mairie de Pégomas ( Valérie et…)

·       La mairie de Mouans-Sartoux (Christophe et Marie-Jeanne…)

·       La mairie de Beausoleil ( Olivier et Bernadette …)

 

b)    Pour donner plus d’impact et de visibilité à notre projet nous créerons une équipe porteuse constituée par exemple de personnalités du monde éducatif et de santé, d’universitaires-chercheurs-ses pour en fait, l’inscrire sous un label.

Nous jouissons déjà du soutien du directeur de l’IESTS école des éducateurs-Trices spécialisé-e-s.

Céline Alvarez viendra à l’ESPE en juin.

Nous devons rechercher parmi nos connaissances spécifiques des personnes attirées par ce projet et capables de le lancer dans les milieux adéquats.

 

c)    Un site internet a été créé.

Intitulé Education Emancipatrice 06.   https://educationemancipatrice.wordpress.com/

Son but : de montrer que ce projet est viable, qu’il est déjà en marche dans certains établissements mais que les structures éducatives dans lesquelles il s’exerce ne lui permettent pas de porter tous ses fruits.

Des enseignant-e-s dont les pratiques se rapprochent de ce projet seront interviewés et les échanges  postés sur le site .

 

d)    Une conférence-débat devrait se tenir, si possible à l’ESPE , un mercredi après-midi, premier trimestre 2017, avec une pointure sur la question Education-Emancipation : Jean-Paul Delahaye ou encore Philippe Meirieux seront sollicités